La porte est une des issues favorites des cambrioleurs et cela s’avère d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un appartement. Il est important de prendre conscience qu’il n’y a pas que le barillet qui compte. La poignée de porte est aussi un gros point faible… Elle peut être tordue et arrachée lors d’une tentative d’intrusion ce qui laisse le canon de porte sans aucune défense.

Je vous présente aujourd’hui l’intérêt d’une poignée de porte blindée qui pourra freiner, bien plus que vous l’imaginez, un cambrioleur. Ces derniers recherchent la simplicité. En installant une poignée de porte blindée, vous ralentissez considérablement l’intrusion. Un atout de taille pour décourager un malfrat pressé.

Renforcer votre porte avec une poignée blindée :

Les points forts d'une poignée blindée

L’objectif principal de la poignée blindée est de mettre à l’abri le cylindre. Ce dernier se retrouve ainsi protégé derrière un renfort, le plus souvent anti-perçage et anti-arrachement qui permet de résister à la plupart des techniques utilisées par les cambrioleurs pour endommager la serrure. Ce protège cylindre est en acier blindé sur les poignées Vachette. 

On retrouve sur les poignées de porte blindée une pastille supplémentaire anti perçage au niveau de la fente de la serrure. Cette partie n’est pas fixe est tourne sur elle-même. L’objectif est simple : En cas de tentative de perçage, la pastille va tourner à la même cadence que le foret de perçage. Le perçage sera alors presque impossible…

L’autre point fort réside dans la fixation de cet ensemble poignée extérieure et intérieure. La fixation se fait depuis l’intérieur du logement. Les vis traversent la porte et viennent tirer et verrouiller fermement l’ensemble à mesure que vous effectuez le serrage. L’ensemble est ainsi solidarisé et forme un seul bloc compact qui résistera bien plus longtemps aux divers outils des cambrioleurs qu’une simple poignée (La visserie est parfois fixée par l’extérieur…)

Profitez-en pour découvrir le guide complet de la poignée blindée avec toutes les mesures à vérifier avant d’acheter. 

Installer une poignée de porte renforcée est facile :

L’installation d’une poignée de porte renforcée n’est pas bien difficile. Il est par contre crucial de s’assurer de la compatibilité de la poignée sélectionnée avec votre porte. Toutes les poignées blindées ne sont pas compatibles. L’élément principal à prendre en compte étant l’entraxe entre les vis de fixations reliant l’extérieur à l’intérieur. 

L’entraxe la plus commune est de 195 mm. Si ce n’est pas votre cas, il vous faudra probablement vous orienter vers le modèle universel Secumax Up de la marque Vachette. 5 entraxes sont disponibles sur ce modèle (170 mm, 175 mm, 195 mm, 208 mm, 216 mm). Une poignée plus classique comme la Vachette Muze est vendue avec une entraxe unique de 195 mm. 

La différence entre une poignée blindée palière et une poignée blindée classique :

différence poignée double entrée et palière

Deux choix s’offrent à vous lors de l’achat d’une poignée de porte renforcée : La version double poignée ou la version palière. Une poignée palière est non articulée côté extérieur. Depuis l’extérieur il est alors absolument nécessaire d’avoir la clé pour rentrer, même si le barillet n’est pas verrouillé à un ou deux tours (Si vous sortez de chez vous sans la clé et que la porte claque, vous êtes alors coincé dehors).

Attention une poignée palière de porte blindée n’est pas compatible avec toutes les configurations. Il vous faut absolument vérifier que la rotation de la clé dans votre barillet permet d’entrainer la gâche de la poignée (et non pas simplement les points de verrouillages de la porte).

Un bon barillet reste sensible à la casse, à l’arrachement, au crochetage et au perçage. Protéger ce dernier dans une poignée renforcée est un excellent moyen d’augmenter la sécurité générale de sa porte. Rappelez-vous que la plupart des cambrioleurs sont pressés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.