Verrous de volet roulant anti pince et automatique : leurs avantages et différences

Comme nous l’avons décrit dans diverses articles précédents, il existe plusieurs façons de sécuriser un volet roulant, mais seule une solution s’avère efficace et même redoutable : le verrou de volet roulant.

En effet ce type de verrou est pensé et fait spécialement pour sécuriser un volet roulant en fonction des types d’effractions constatées sur ce type de menuiserie; seul ce verrou est capable de lutter contre le soulèvement du volet (pratique de moins en moins fréquente) et l’arrachement du volet (pratique le plus courante), car ces verrous de volet roulant ont la capacité d’encrer le volet au sol ou sur l’appui de fenêtre, l’encrage au sol étant primordial et apparait comme l’unique technique efficace, contrairement à d’autres systèmes qui consistent à placer une verrou latéral sur la lame finale et qui vient verrouiller grâce à un pêne dans l’encadrement du volet, ce qui ne règle pas le problème de l’arrachement.

Ainsi s’offre à nous 2 solutions assez proches en terme de technique de sécurisation, mais bien différentes en terme de fonctionnement : le verrou de volet roulant anti-pince et le verrou de volet roulant automatique.

Le verrou de volet roulant anti-pince est à utilisation manuelle, ainsi il faut le verrouiller et le déverrouiller à la main (nous insistons sur le fait qu’il n’y a aucun risque pour le volet et son moteur si le verrou reste verrouiller à l’ouverture du volet…. le volet s’arrêtera de la même façon qu’il s’arrête lorsqu’il arrive en fin de course….), mais son système et son principe de sécurisation est extrêmement bien pensé et redoutable… avec ce verrou de volet roulant il devient totalement impossible de fracturer le volet en utilisation de méthodes classiques. A ce jour il possède un indice de sécurité de 9/10, selon nous il pourrait même être de 10/10 sans problème, en d’autres termes cela signifie qu’il résiste à plus de 10-12 minutes aux attaques et outils traditionnels d’un cambrioleur…Bref le top du top…. Ce verrou est composé de 3 éléments distincts, tout d’abord d’une contre plaque extérieure (tel que le montre la photo en haut de l’article) sur laquelle sont fixés 3 pas de vis transperçant le volet, permettant la fixation de la plaque intérieure (plaque de verrouillage), cette plaque intérieure viendra alors s’encrer dans le crochet de verrouillage fixé au sol lors de la descente du volet, plaque qui sera actionnée par une petite manette. Mais c’est précisément ce système de plaque intérieure et extérieure qui rend ce système si performant, car la lame finale du volet est prise en sandwich par l’ensemble du verrou de volet roulant, ce qui permet d’exercer une forte résistance aussi bien à l’intérieur du volet qu’à l’extérieur.

Le verrou de volet roulant automatique, est comme son nom l’indique, à verrouillage et déverrouillage automatique, grâce à la simple ouverture et fermeture du volet. Ainsi grâce à une languette en PET (type de plastique qui est à la fois souple mais résistant) fixée sur la 3ème ou 4ème lamelle intermédiaire en partant du bas, et reliée au corps du verrou en lui même, lors de l’ouverture du volet, la languette tire sur le système du verrou, libère 2 mâchoires encraient dans le crochet de verrouillage et permet le déverrouillage. A l’inverse lors de la fermeture du volet, les mâchoires ouvertes viendront alors se loger dans le crochet d’encrage, et la languette viendra alors appuyer sur l’ensemble pour verrouiller les 2 mâchoires; un must en matière de praticité d’utilisation, il n’y a rien à faire que ce soit à l’ouverture ou à la fermeture. De plus en terme de sécurité, il n’y a aucun risque d’oubli de verrouillage, il s’agit donc pour nous d’un réel coup de cœur, car en terme de sécurité anti cambriolage nous savons par expérience que plus les systèmes sont simples et pratiques d’utilisation (tout en étant performant bien sûr), plus la sécurité globale devient optimale.

Ainsi la seule différence réelle entre ces 2 systèmes de verrou de volet roulant se situe au niveau de leur conception, à savoir que le verrou anti pince est muni d’une contre plaque extérieure que le verrou automatique n’a pas, c’est donc pourquoi leur indice de sécurité respectif diffère quelque peu, puisque le verrou de volet roulant automatique a un indice de sécurité de 8/10 contre 9/10 pour le verrou de volet roulant anti-pince…. traduisant un léger écart de résistance à l’effraction dans la durée… sachant que l’on se situe déjà au delà des 10 minutes de résistance.

Ce contenu a été publié dans Conseils et astuces, Information générale, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire